Notre tout premier ouvrage (à paraître en mai 2017) est la traduction du dernier livre d’Alice Feiring : Skin Contact – Voyage aux origines du vin nu.


Après Le Vin nu, publié en 2012, la spécialiste incontestée du vin naturel Alice Feiring nous entraîne sur les terres originelles de ce vin sans filet ni camisole chimique : la Géorgie. C’est en effet dans ce pays coincé entre la Turquie et la Russie qu’on a inventé — il y a 8000 ans — un vin pur et sans artifices.

Le secret consiste à  vinifier le raisin dans de grandes jarres enterrées, les qvevri. Ainsi enfouis et abrités, les grains y macèrent longuement, parfois des mois entiers, avec leur peau (on dit « sur peau » : skin contact), et accouchent enfin, sans autre intervention, de vins incroyables, dotés d’aromatiques et de trames tanniques uniques : des vins nus, certes, mais avant tout délicieux.

Reine du vin naturel, Alice Feiring butine d’un qvevri à l’autre, à travers tout le pays, et nous livre le récit édifiant de ses rencontres : depuis la sage éleveuse de vers à soie jusqu’au dernier sommelier de Staline — qui buvait des quantités de vin proprement tyranniques — en passant par deux chasseuses de vin naturel japonaises que rien n’arrête. Sans oublier, bien sûr, tous ces vignerons géorgiens, hommes et femmes qui ont de l’or liquide entre les mains… et l’ignorent le plus souvent.

Les grandes tablées, les mémorables toasts corne à la main et les mets locaux, fins ou roboratifs (dont les recettes sont détaillées au terme de chaque chapitre), ponctuent cette odyssée d’une Américaine amoureuse du vin dans ce qui est, tout simplement, la plus ancienne culture viticole au monde