Notre nouveau titre, Steaksisme, est en librairie : un essai riche, fort et enlevé qui fait un sort aux injonctions genrées et autres stéréotypes sexistes qui assaisonnent encore bien trop souvent notre alimentation. Il signe aussi le retour de Nora Bouazzouni après son premier livre, Faiminisme, paru en 2017.

Genre et nourriture

Depuis quand la nourriture a-t-elle un genre ? Pourquoi y a-t-il si peu de femmes dans les kebabs ? Qui a décidé que les hommes n’aimaient pas le rosé ? Pourquoi le végétarisme est-il perçu comme un régime dévirilisant ? Les femmes jouissent-elles vraiment en mangeant un yaourt ? Pourquoi certains hommes préfèrent-ils littéralement renoncer à la vie plutôt qu’à la viande ?

Rien n’échappe aux injonctions genrées, surtout pas la nourriture. En matière de bouffe, ces règles, tacites ou officielles, sont partout : de la Rome antique aux menus des restaurants, en passant par la publicité et les repas de famille. Elles façonnent le genre et renforcent les stéréotypes sexistes, avec des conséquences réelles sur la planète et la santé des femmes et des hommes qui les subissent.

Après Faiminisme, Nora Bouazzouni s’attaque aux questions de genre sous l’angle de ce sexisme alimentaire toxique qui imprègne nos sociétés comme l’ail imprègne l’haleine… Entre goûts innés, constructions culturelles et pensée magique, Steaksisme met les pieds dans le plat pour en finir avec tous les préjugés.

Présentation du livre par son autrice

L’autrice, Nora Bouazzouni, explique (brièvement) le pourquoi du comment de son livre dans cette vidéo.

Retrouvez son livre dans une librairie indépendante près de chez vous.

Infos pratiques

📘 Steaksisme — En finir avec le mythe de la végé et du viandard, par Nora Bouazzouni
🎨 Illustrations : Léa Chassagne ; conception graphique et mise en page : Nina Clauzel
🧐 Collection Le Poing sur la Table, 144 pages, 15 €
📆 En librairie depuis le 22 avril 2021
📚 Diffusion et distribution : Harmonia Mundi
📰 Presse : presse[a]nouriturfu[.]com
🌐 Foreign Rights : Julie Finidori
🦄 #Steaksisme

La couverture du livre